WEEK END CHEZ ALINE ET LOULOU

vendredi 4 septembre 2009
par cuisinerdomicile
popularité : 1%

savez vous ce que signifie un week end génial ?, celui que nous venons de passer en est l’exemple le plus flagrant. Reçus comme des rois, nous avons fait augmenter le chiffre d’affaires de plusieurs sociétés. en premier lieu le syndicat des vignerons de champagne, va voir ses actions au C.A.C 4O monter en flèche, le groupement des producteur de côtes rôtie va pouvoir annoncer à ses actionnaires qu’ils sortent de la crise, le groupe Saint-Gobain ( principal groupe qui produit des bouteilles) va pouvoir augmenter ses employés de 26,67 %, et leur accorder une prime exceptionnelle de 450 €, après récupération des cadavres (de bouteilles bien sûr), et cela, grace à "LOULOU" qui a usé deux paires de tongues en allant et venant de la cave, pour nous abreuver. Pour ce qui est du solide, " ALINE" avait mis les petits plats dans les grands, amuses bouches dignes d’un macaron Michelin, un plateau de fruits de mer qui semblait arriver directement de du mareyeur, des moules farçies délicieuses, qui furent un petit peu gachées, car un petit malin avait cru faire un coup d’éclat en mettant du fil dentaire dans la préparation, surement un adepte des "Bronzés", ce ne sont pas de blagues à faire tout de même.des desserts à profusion, mais le top du top furent les sablés à la groseille, qui malheureusement furent kidnappés par EVELYNE, j’aurais tant aimé les goûter, ils semblaient tellement bons. Pour ce qui est du foie gras, LOULOU en était le géniteur, on aurait pu s’en douter, car il avait mis en assaisonnement, du Muscat et du cognac 50 ans d’age ( je le soupçonne, d’avoir gouté au goulot, la qualité des alcools). Bien sûr, cela aurait pu être mieux. Ne pas être réveillés par le coq déréglé ( il chante jusqu’à 11H00 ce C...), ne pas coucher dans la même chambre que des guenilles, ne pas être obligés de se lever pour se faire son café (excellent au demeurant), rencontrer des commerçants honnêtes qui ne vendent pas de l’huile de vidange pour de l’A.O.C Nyons, ne pas être obligés de sortir de la piscine pour se servir du champagne, ne pas se couper soi-même son saucisson, ne pas débarasser la table, ne pas balayer sous la tonnelle. et, comble du comble, figurez vous ce qu’ils nous ont fait...... je vous le donne "Emile"ils nous ont fait ouvrir les huitres, si....si....c’est la vérité. Mais ces petis déboires ne nous ferons pas oublier ce merveilleux week-end, aussi Aline et Loulou, si nous devions vous dire qu’un seul mot, nous vous dirions...... merci, et ce mot, tant pis nous le disons...MERCI, très sincèrement, Merci de nous avoir accueillis de façon si amicale. on vous embrasse, très fort : Les stéphanois.


Commentaires